ActualitésMEDIASContact
 
 
English

Pass MÉDITERRANÉE(s)

Avec les Cabarets méditerranée(s), nous vous proposons une escale musique du monde sous le Chapiteau du Festival, agrémentée d'une collation aux saveurs méditerranéennes.

Cabaret Méditerranée(s) 1 Marseille - Le 25 septembre :

Maurice el Medioni + une collation + Lo Cor de la Plana

25 € (TR : 18 €)

Maurice el Medioni :

Son art s'est forgé au contact des soldats américains dans l'Algérie de l'après-guerre. Il a digéré toutes les influences, de la musique cubaine, du boogie au pré-raï. Le Festival nous convie à rencontrer l'inventeur du pianoriental, un instrument par lui métissé, qu'il domine comme personne, avec une flamme et un pétillement unique.

Lo Cor de la Plana :

Voilà un chœur d'homme, issu du quartier de la Plaine à Marseille, qui donne une élasticité salutaire à l'idée de tradition. Le patrimoine populaire occitan est revisité, recréé par l'ajout de polyphonies. Ils transgressent allègrement l'idée qu'on pourrait s'en faire en lui injectant swing, groove et bonne humeur dissipée toute méridionale.

Réservation





Cabaret Méditerranée(s) 2 - Hommage à Mahmoud Darwich - Le 02 octobre :

Moneim Adwan (Aref) + une collation + Trio Joubran (À l'ombre des mots)

25 € (TR : 18 €)

Une soirée hommage à Mahmoud Darwich :

Mahmoud Darwich est né dans un village de Galilée en 1941. Jeté sur les routes par l'Histoire à l'âge de 7 ans, devenu errant, exilé, réfugié, il n'a cessé de chanter une poésie sensible, pleine d'images et de réminiscences. Unanimement considéré comme l'un des plus grands poètes contemporains, son verbe a une portée universelle, transcendant ses origines et les aléas pourtant douloureux de sa propre vie. Réflexion sur la souffrance, la nostalgie, l'exil, et aussi la mémoire,l'émotion, la nature, ses mots se déploient dans une forme d'amour oecuménique.

Il meurt en 2008, laissant une oeuvre abondante traduite dans le monde entier.

Moneim Adwan (Aref) :

Moneim Adwan a grandi à Gaza. Né en 1970, il chante depuis son enfance la tradition populaire et la sagesse soufie. Compositeur, interprète et magnifique joueur de oud, il travaille ici sur les textes de l'immense Mahmoud Darwich, pour lui consacrer un hommage personnel, et à travers cette méditation poétique, une création authentique, profondément humaine et spirituelle. Ayant choisi plusieurs poèmes pour leur beauté, leur métrique, leur puissance foissonnante du "céleste pourchasé". Créé au Festival d'Aix sous le titre Aref, cet hommage s'enrichit au fil du temps et des rencontres

Trio Joubran (À l'ombre des mots) :

"L'ombre des mots", c'est ainsi que Mahmoud Darwich définissait une métaphore. Il pensait que la poésie est d'abord musique et qu'elle "se lit autant par les yeux que par les oreilles". Pour lui, le récital devenait un prolongement obligé de l'acte d'écrire. le Trio Joubran l'a maintes fois accompagné à travers l'Europe et le monde arabe. A sa mort, le dernier projet devint hommage... La famille Joubran vit, fabrique, joue, aime l'oud en Palestine depuis quatre générations. Héritiers de ce savoir-faire technique et amoureux, les trois frères ont une maîtrise singulière de l'instrument. Entre eux règnent une harmonie et une synchronisation qui est leur marque de fabrique. Youssef Hbeisch vient enrichir leur trio par des percussions qui épousent les mélodies et se fondent dans les notes. Un moment de grâce.

Réservation



Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT