ActualitésMEDIASContact 
English

Retour en images sur le troisième weekend du Festival !

Dès mercredi, la subtilité, l'énergie et la virtuosité de l'ensemble Les Surprises a donné le ton de ce troisième volet de réjouissances musicales dont chacune des étapes fut un ravissement et l'occasion d'expériences artistiques nouvelles.

Pour son œuvre Femme changeante, donnée jeudi à l'Amphi de l'Opéra de Lyon, Thierry Pécou a immergé le public au milieu de ses musiciens et proposé un spectacle tellurique total : à la fois musical, visuel et sensoriel.
Formé spécialement à la demande du Festival d'Ambronay, le trio Alarcón/Rondeau/Dunford a tenu toutes ses promesses vendredi soir en portant d'un seul geste l'extraordinaire musique des Sonates en trio de Bach. Un moment d'une grâce infinie immortalisé par Culturebox.
Une soirée inédite dans une abbatiale à l'architecture sublimée par les lumières de deux jeunes créateurs nous fut offerte samedi soir : Jonas et la Tempête ou le pari réussi d'allier musique et lumières autour de deux anciens jeunes ensembles repérés par Ambronay en 2010, les Ombres et Chiome d'Oro.
Triwap a littéralement embrasé le chapiteau et, pour conclure ce beau weekend, Damien Guillon et son timbre de velours ont envoûté le public dans le Stabat Mater de Pergolèse transcrit par Bach. Lundi soir, Jordi Savall et ses musiciens venus de Turquie, de Syrie, de Madagascar, des Balkans, du Maroc ou encore d'Afghanistan ont conquis la salle comble : la saison d'Ambronay à l'Auditorium de Lyon a commencé sous de bons auspices !
Nous vous donnons rendez-vous dès jeudi pour ce dernier weekend de musique.


Retrouvez tous les articles de presse sur les concerts du troisième weekend en ligne sur le Facebook du festival.

Mis à jour le 05 oct. 2016
Retour en images sur le troisième weekend du Festival !
© CCR Ambronay - Bertrand Pichène


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT